• Fermé aujourd'hui
  • Entrée gratuite

Découvrez les collections du musée

Le musée Denys-Puech rassemble dans sa collection permanente près de 1400 œuvres appartenant au domaine des Beaux-Arts et de l’art contemporain. Les collections comportent essentiellement un ensemble très intéressant de sculptures de Denys Puech mais aussi de nombreuses gravures d’Eugène Viala et des huiles sur toile du peintre orientaliste Maurice Bompard.

Denys Puech (1854-1942)

Sculpteur académique renommé pour ses figures féminines empreintes de nostalgie, Denys Puech (1854-1942) est natif de Bozouls, un petit village situé près de Rodez.

Son parcours est un bel exemple de réussite sociale. Né dans une famille modeste de paysans, il débute à seize ans comme apprenti chez le sculpteur François Mahoux, à Rodez. Deux ans plus tard, il part à Paris pour s’inscrire à l’école des Beaux-Arts.

Travailleur forcené, il obtient le grand prix de Rome en 1884. Durant son séjour à la Villa Médicis, il visite l’Italie qui devient pour lui une source d’inspiration. En 1889, de retour à Paris, il entre dans une période de productivité intense et réalise de nombreux bustes de personnalités célèbres : artistes, hommes politiques, membres de la haute-société parisienne…

Il a mené sa carrière parallèlement à une vie mondaine trépidante. En 1908, il se marie avec la princesse Gagarine-Stourdza et obtient la légion d’honneur.

En fin de carrière, il est nommé directeur de la Villa Medicis où il restera de 1921 à 1933.

Denys Puech dans son atelier
Denys Puech dans son atelier
Autoportrait peignant
Autoportrait peignant

Eugène Viala (1859-1913)

Les collections du musée abritent de nombreuses œuvres graphiques dont plus de 200 eaux fortes du graveur Eugène Viala. Maurice Fenaille sera son mécène et Denys Puech son ami. Il est originaire de Salles-Curan en Aveyron.

Cet artiste était à la fois peintre, poète et surtout graveur. Influencé par le romantisme et le symbolisme, Eugène Viala admirait l’œuvre de Gustave Moreau. Son style est avant tout imprégné de fantastique.

Misanthrope solitaire, croyant anticlérical, libre penseur anarchiste, il se définissait avant tout comme un amoureux de la nature. D’ailleurs son sujet de prédilection est sa terre natale du Lévézou. Eugène Viala réalisera de nombreuses estampes de paysages et d’arbres tourmentés à l’eau forte, technique de gravure où il excelle par sa singularité.

Maurice Bompard (1857-1935)

Maurice Bompard est un peintre orientaliste originaire de Rodez de la fin du XIXème et du début XXème siècle.

Après une formation à l’école des Beaux-Arts de Marseille, l’artiste obtient une bourse et part en voyage en Italie et en Afrique du Nord. Bientôt d’autres destinations suivront, Espagne, Algérie, Tunisie…

Comme beaucoup d’artistes de cette époque, l’Orient est représenté comme un imaginaire fantasmé. A Briska et dans l’oasis voisine de Chetma, il peint des scènes de vie quotidienne.

Il se libère de la technique académique pour une peinture plus libre avec des touches de couleur pure créant de subtils effets de lumière.

Maurice Bompard - Ouled Nail de Biskra (1898)
Maurice Bompard - Ouled Nail de Biskra (1898)